CAN 2019

Bénin héroïque, l’Égypte à terre : bilan des 8es de finale

Juste HOUNGLA

Les matchs des 8es de finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football ont pris fin hier 07 juin.

Du séisme marocain, au cataclysme égyptien, à l’exploit béninois et malgache, ces 8es de finale ont offert des spectacles émouvants et des émotions sensationnelles.

À l’ouverture de ces 8es de finale, contre toute attente, le Bénin a éliminé le grand Maroc. Cette prouesse béninoise sera à jamais gravée dans les anales du football africain, et même international. Au Bénin, cette victoire a été fêtée à Cotonou et dans tous les coins du pays, puisque jamais cela n’était arrivé pour ce peuple très féru du football. Partout d’ailleurs en Afrique et en Europe, l’historique performance des Écureuils a fait le chou gras de plusieurs journaux. Et la déroute marocaine est considérée au Maroc, comme le jour le plus sombre du sport marocain.

Le second fait qui a surpris toute la planète foot, c’est l’élimination spectaculaire de l’Égypte pays hôte. Les pyramides ont été détruites sous l’impuissance de Pharaon. Toute l’Égypte s’est réveillée en pleur, au lendemain du plus grand Titanic de l’histoire du foot égyptien. SALAH et ses camarades, ont été sortis par de valeureux Sud-Africains. Les Égyptiens se souviendront durant des années de cette sanglante claque reçue. La date du vendredi 05 juillet 2019 restera toujours gravée dans le cœur des Pharaons, une date qu’on peut appeler désormais ; la tragédie du Caire.

Le dernier fait le plus important de ces 8es de finale, c’est la qualification de Madagascar pour les quarts. La modeste,talentueuse, et joueuse équipe malgache a laissé une trace indélébile sur la terre de pharaon. Madagascar pour une première participation, se retrouve dans la cour des grands, en sortant de la compétition la RD Congo. Cet exploit est à mettre à l’actif d’une équipe sans vécue, mais pleine de talents.

Un constat se dégage de ces matchs de 8es de finale. On note la qualification de deux des équipes qui ont fini les meilleures troisièmes. Il s’agit du Bénin et de l’Afrique du Sud. Ces deux équipes ont éjecté du tournoi deux grands favoris le Maroc et l’Égypte, qui ont fini les phases de poule avec tous leurs matchs remportés.

En 08 matchs des 8es de finale, 19 buts ont été inscrits, soit 2,37 buts par match.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici