Zoom sur les grandes villes qui accueillent la CAN:

Le Caire, plus grande ville d’Afrique et du Moyen-Orient

Le Caire est la capitale de l’Égypte et la plus grande ville d’Afrique et du Moyen-Orient. Elle est située au bord du Nil ainsi que sur quelques îles adjacentes au nord du pays. À l’ouest se trouvent la ville de Gizeh et sa nécropole antique de Memphis sur le plateau de Gizeh, avec ses trois grandes pyramides dont la grande pyramide de Khéops. Au sud, se trouve le site de l’antique ville égyptienne de Memphis.

En 639, Amr ibn al-As, le conquérant musulman de l’Égypte, fonde la ville de Fustat sur la rive droite du Nil. Sous les premiers califes abbasides, la ville s’étend dans le faubourg d’ al-‘Aksar.

En 969, Jawhar, conquiert l’Égypte au nom du calife fatimide al-Mu’izz. Il fait construire une nouvelle ville al-Qâhirah, qui englobe les quartiers déjà existants. En 973, les califes fatimides s’installent au Caire. Ils y fondent l’université et la mosquée al-Azar.

En 1176, Saladin fait reconstruire en pierres l’enceinte de la ville, fait construire la citadelle et agrandit la ville vers le sud.

Au XVe siècle les Mameluks gouvernement la ville qui connait alors un grand essor économique et culturel avec la construction de nombreuses mosquées, de médersas (collèges) et palais.

Au début du XVIe siècle, le sultan turc ottoman Sélim Ier détruit la puissance des Mameluks . Sous la domination ottomane la ville stagne, car le centre politique est désormais à Istambul.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle le vice-roi d’Égypte Ismaïl pacha modernise la ville sur le modèle du Paris du Second Empire.

Depuis la ville ne cesse de s’étendre, en particulier vers l’ouest, où son expansion parvient jusqu’au site archéologique des Pyramides. La tour du Caire est édifiée en 1961, au sommet de la tour; au dernier étage, se trouve un formidable restaurant panoramique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici