Au cours de son allocution pour la circonstance, Paul Kagame a dit ne plus entendre parler des gens qui traversent les frontières à la quête de meilleurs services dans les pays frontaliers.

Il a insisté sur le fait que les services rwandais d’éducation et de santé devraient être assez attirants pour au conttraire allécher les étrangers qui viendraient les solliciter dans le pays.
« Nous ferons tout pour satisfaire à ces exigences. Là où il n’y aura pas de bonnes infrastructures, réclamez-les-nous. Elles vous seront accordées dans les meilleurs délais »,a t-il dit ajoutant qu’il en va de la responsabilité et de l’obligation des Pouvoirs publics.

En foi de quoi, il a demandé aux habitants de s’unir pour travailler sans relâcher les efforts du développement du pays expliquant ainsi la véritable idéologie de la libération engagée.