Yayi Boni, la foule et la farce – Les Pharaons